Le propriétaire a amené un doberman au refuge pendant un certain temps pendant qu’il finissait de construire la maison, mais n’est jamais revenu le chercher

ANIMAUX PRÉFÉRÉS

Les propriétaires nous ont amené le chien, nous ont demandé de le prendre pour surexposition et ont promis que dès que la construction de leur maison serait terminée, ils prendraient certainement l’animal et nous remercieraient pour notre aide. On nous a demandé de nous occuper de la fille Doberman pendant quelques mois seulement, car la construction de la maison, selon les propriétaires, était proche de la phase finale. Nous avons pris le chien, échangé des numéros de téléphone avec son propriétaire.Personne n’est revenu chercher Deya, le téléphone s’est avéré faux, tout comme l’adresse, donc le chien est resté en surexposition.Nous avons constamment essayé de trouver de nouveaux propriétaires pour Deya, mais les gens avaient peur de prendre un Doberman adulte, bien que le chien ait un caractère calme, elle est intelligente et obéissante. Le chien n’avait pas l’air malade, mais son humeur changeait souvent, il a donc été décidé de l’emmener chez le vétérinaire. Lors du premier examen, le médecin n’a pas pu nous dire si le chien était stérilisé ou non, car la couture n’était pas perceptible et ils n’ont pas fait d’échographie. Le vétérinaire considérait la chienne en bonne santé, juste au cas où, il conseillait seulement de lui donner des vitamines.Après 6 mois, les problèmes d’humeur subsistaient toujours. Un jour, une de mes amies, qui a étudié en troisième année comme vétérinaire, est venue nous rendre visite et lorsqu’elle a appris le problème de Deya, elle a suggéré que le chien avait une oncologie. Nous n’avons pas pu y croire pendant longtemps, mais à la fin, nous avons dû accepter la situation. Deya avait environ 10 ans, il était impossible de sentir la cicatrice de la stérilisation à l’intérieur, mais les tumeurs étaient clairement palpables, elles étaient nombreuses et après vérification, il s’est avéré qu’elles étaient malignes.Il a fallu 4 ans pour enlever les tumeurs et un traitement complexe, mais cela a donné un résultat. Deya est devenue plus active. La joie fut de courte durée, l’apathie et la mauvaise humeur revinrent bientôt. Deya doit être emmenée à Perm pour un examen, mais nous avons des problèmes de transport. 4 heures dans le train aller simple le chien ne survivra pas.Comme mesure temporaire, le médecin a prescrit des probiotiques et des hormones, mais dès que Deya va mieux, elle doit encore être emmenée à la clinique pour un examen. Deya n’est plus jeune, elle ne pourra pas trouver un nouveau foyer, nous voulons la laisser vivre le reste du temps sans souffrir.

droleinfo
Оцените автора