Un nouveau-né oryctérope est né au zoo de Chester pour la première fois depuis sa création il y a 90 ans

ANIMAUX PRÉFÉRÉS

Un nouveau-né oryctérope est né au zoo de Chester pour la première fois depuis sa création il y a 90 ans

Les défenseurs de la nature ont découvert le nouveau-né blotti contre sa maman Oni, âgée de huit ans, et son papa Koos, âgé de six ans, après qu’il soit né dans la nuit du 4 janvier.
Le veau, né avec de grandes oreilles tombantes, une peau ridée sans poils et des griffes géantes, est actuellement élevé à la main tous les soirs par les gardiens du zoo qui lui prodiguent des soins dévoués, le nourrissant toutes les quelques heures pendant la nuit pendant environ cinq semaines, pour l’aider à prendre des forces. Le sexe du nouveau venu n’a pas encore été déterminé, mais le personnel l’a surnommé Dobby en raison de sa ressemblance avec le personnage très apprécié d’Harry Potter. Les oryctéropes sont originaires d’Afrique subsaharienne, où ils sont menacés par la perte de leur habitat en raison du développement agricole, qui les met également en conflit avec les agriculteurs locaux. Ils sont également chassés pour leur viande. Le mot aardvark se traduit par “cochon de terre” dans la langue afrikaans. Ces animaux nocturnes utilisent leur long nez et leur odorat pour renifler les fourmis et les termites, qu’ils lapent avec une longue langue mesurant jusqu’à 25 cm, recouverte d’une salive collante. Les animaux utilisent leurs puissantes griffes pour ouvrir les termitières et pour creuser des terriers souterrains dans lesquels ils dorment.
Dave White, chef d’équipe au zoo, a déclaré : “C’est le tout premier oryctérope à naître au zoo et c’est donc une étape importante pour nous et un véritable motif de célébration. Nous sommes ravis. “Dès que nous avons aperçu le nouveau bébé à côté de sa mère, nous avons remarqué son étrange ressemblance avec le personnage de Harry Potter, Dobby, et c’est donc le surnom du veau pour le moment ! Nous ne saurons cependant pas avec certitude s’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle avant plusieurs semaines, jusqu’à ce que le veau soit un peu plus âgé. “Les parents oryctéropes sont connus pour être un peu maladroits avec leurs nouveaux-nés. Le bébé étant si petit et si fragile, nous le protégeons donc de tout choc accidentel en aidant la maman à le nourrir pendant la nuit, jusqu’à ce que le petit soit un peu plus fort. “Ainsi, le soir, lorsque les parents sont partis explorer et se nourrir, nous plaçons soigneusement le veau dans une couveuse spéciale et le ramenons à la maison pour le nourrir avec du lait chaud toutes les quelques heures. Le veau passe ensuite la journée à se blottir contre sa mère Oni dans son terrier – et ils se portent très bien ensemble.”
Avec seulement 66 oryctéropes dans les zoos d’Europe, et seulement 109 dans les zoos du monde entier, Chester est l’un des rares zoos à s’occuper de cette espèce. Mark Brayshaw, conservateur des mammifères au zoo, a ajouté : “Les oryctéropes sont des créatures assez secrètes, qui ne sont généralement actives que dans l’obscurité, et donc certains aspects de leur vie restent relativement inconnus. Prendre soin d’espèces comme les oryctéropes dans les zoos nous permet d’en apprendre davantage sur eux, sur leur mode de vie, leurs comportements et leur biologie. “Toutes ces informations sont ensuite partagées avec d’autres grands zoos de conservation et contribuent à mieux informer nos efforts pour préserver leur nombre. “Ce nouveau veau rejoint un programme de reproduction de conservation auquel seule une poignée de zoos participe au niveau mondial.”

droleinfo
Оцените автора