Lauren Perkins s’est toujours considérée comme une mère sans espoir, mais son histoire va vous toucher

INSPIRATION

Lauren Perkins s’est toujours considérée comme une mère sans espoir. Elle et son mari David sont allés au Nicaragua après une année éprouvante au cours de laquelle leurs efforts pour fonder une famille ont finalement échoué. Ils avaient l’intention d’utiliser ce temps pour délibérer sur leur prochain mouvement. Pendant leur absence, ils ont continué à travailler sur une solution en contactant des personnes qu’ils connaissaient sur place. Quelqu’un, déclara glacialement ton copain prêtre, a de grands projets pour toi. Je suis excité à ce sujet, quoi que ce soit.

Au moment où le couple est retourné au Texas après leurs vacances au Nicaragua, Lauren avait complètement oublié les commentaires du prêtre. Ils ont opté pour la fécondation in vitro comme méthode préférée. Quand Lauren a appris qu’elle allait être maman. C’est une chance sur quatre milliards que cette femme ait autre chose que des triplés. Lors du premier rendez-vous prénatal, le taux d’hCG de la patiente était déjà élevé, suggérant une grossesse multiple. Ils étaient ravis d’apprendre qu’ils attendaient des jumeaux, même s’ils avaient initialement prévu trois enfants. Ils ont mis leur temps et leurs efforts, et ils ont enfin eu la chance d’avoir l’enfant qu’ils avaient toujours espéré. Les résultats de l’échographie ont amené le médecin à croire qu’il y aura cinq bébés. Même si Lauren était encore sous le choc, le médecin l’a réexaminée et a admis qu’il avait fait une erreur. Totalisant six, la population de bébés était plutôt importante.

Les parents regardaient la télévision avec étonnement. Six jeunes sont sortis de nulle part. Les spécialistes ont souligné qu’en raison de la forte prévalence des problèmes liés à l’insémination artificielle, tous les bébés nés par le biais du processus n’ont pas une chance décente de survivre. Lauren et David ont été confrontés à la difficile décision de conserver les six embryons ou d’en abandonner certains.


Trente-cinq travailleurs ont eu une discussion à la maternité le 23 avril 2012. Non seulement les parents, mais aussi toute l’équipe médicale, étaient ravis que l’accouchement approche enfin. Mais le délai de livraison était vraiment court. Dans les quatre minutes qui ont suivi, le monde a accueilli Levi, Allison, Leah, Andrew, Benjamin et Caroline. Tous les nouveau-nés pesaient moins d’un kilogramme à la naissance. En un instant, on lui a montré ses nouveau-nés et on lui a demandé de sentir leurs petits doigts.

Les enfants ont été hospitalisés pendant ce qui a semblé être une éternité. Au fil du temps, ils se sentaient de mieux en mieux. Cinq enfants ont finalement retrouvé leur famille après quatre mois de séparation. Comme la petite Leah est née si prématurément et que son cerveau n’avait pas eu assez de temps pour se développer, elle était la seule à devoir passer plus de temps à l’hôpital. Lauren a exprimé sa gratitude au personnel médical pour lui avoir permis de devenir mère.

droleinfo
Оцените автора