Gary Burghoff, alias Radar dans «M*A*S*H», gardait toujours sa main gauche hors de vue

DIVERTISSEMENT

La sitcom à succès de 1972 «M*A*S*H» a présenté au monde une série de personnages mémorables et bien-aimés, du capitaine Benjamin Franklin «Hawkeye» Pierce, fort en gueule mais compatissant, à son ami attachant, le capitaine B.J. Hunnicutt. Presque tous les personnages sont restés dans l’esprit des fans.Un personnage qui apparaissait souvent, mais qui était facilement ignoré par ses homologues militaires en raison de son caractère nerveux, était le commis de compagnie de la 4077e unité MASH, le caporal Walter Eugene «Radar» O’Reilly. Alors qu’une grande partie du personnel de la base avait tendance à considérer les efforts de Radar comme allant de soi, les fans, eux, le remarquaient.Ils voyaient tous en Burghoff un personnage adorable, petit et timide, l’ayant connu à l’écran et sur scène pendant de nombreuses années.
Heureusement pour tous ses fans, Burghoff n’a pas laissé son handicap lui barrer la route et a poursuivi son rêve de devenir acteur.Malgré ses doutes sur la façon dont les autres le percevaient, ses collègues acteurs l’adoraient. Le réalisateur Charles Dubin s’est souvenu avoir travaillé avec Burghoff avant qu’il ne quitte «M*A*S*H» et a remarqué à quel point Burghoff était attentif et agréable avec tout le monde sur le plateau. Cependant, Burghoff avait un autre aspect qui entamait son estime de soi.

droleinfo
Оцените автора